mars 23, 2020

Les 5 softs skills indispensables du XXième siècle

XXIème siècle et si vos compétences douces étaient au cœur de la Performance

En 2016, au forum économique de Davos, les soft skills ont été au centre des débats. De ces débats il ressort le fait que les compétences humaines sont l’avenir du travail à l’ère de la digitalisation.

De mon point de vue, pour nous les Femmes rien de nouveau sous les tropiques,  ces compétences ne sont elles pas liées à notre nature féminine.

Il est vrai que dans ce contexte de transformation permanente des entreprises, l’expertise sectorielle, les compétences techniques ou l’expérience ne suffisent plus à être performant.

Alors de quoi s’agit-il ?

Ces compétences douces désignent les compétences spécifiquement “humaines” et non techniques.

Elles sont liées aux relations humaines, aux émotions ou à la pensée complexe. Les soft skills s’apprennent, se développent et s’entretiennent tout au long de la vie. Grâce à  la neuroplasticité : l’aptitude du cerveau à changer en apprenant de nouvelles compétences et de nouveaux comportements.

Les 5 soft skills incontournables

pour un Leadership d’Excellence

Dans un environnement en transformation perpétuelle, quelles sont les soft skills indispensables à développer pour gagner en Excellence au quotidien ?

1. L’humilité par Le self control

Rester humble, ne pas laisser son ego prendre le dessus. Se rendre compte du travail et du potentiel de chacun, permet de créer une meilleure ambiance dans vos équipes.

Les êtres humains sont faits d’émotions et de sentiments. Le self control, c’est la capacité à les appréhender et à les maîtriser. D’abord, il est important d’accepter ses émotions, sans jugement. Ensuite, il s’agit de contrôler ses émotions afin de ne pas réagir trop vite et de préserver son entourage. Enfin, chacun doit apprendre à exprimer ses émotions, de manière constructive et maîtrisée et au bon moment.

2. L’empathie

Cette  capacité à se mettre à la place de l’autre, à le comprendre et ainsi à faire évoluer sa perception ou son point de vue. L’empathie permet de se remettre en question,  et d’envisager les choses autrement : c’est une forme d’agilité. Cette compétence est critique pour gérer la diversité, qu’elle soit générationnelle, culturelle ou encore liée au genre. L’empathie permet d’appréhender les différences non comme un frein mais comme une richesse !

3. L’adaptabilité par la Sagesse

On dit souvent que l’environnement professionnel actuel est Incertain,Complexe et Ambigu. Comment les collaborateurs doivent-il gérer l’incertitude au quotidien et garder le cap malgré elle ?

C’est là où l’adaptabilité par la sagesse adaptée aux circonstances entre scène : en la développant, vos collaborateurs peuvent rester performants et engagés même quand le contexte ou la vision paraissent flous. Etre prête à passer sur autre chose si cela est nécessaire, à adapter votre travail aux divers évènements qui peuvent venir le ralentir, et de ce faite apprendre de nouvelles choses pour y parvenir.

Cette compétence est importante si vous souhaitez rester longtemps dans une entreprise. En effet, votre métier risque d’évoluer dans le futur, et si vous ne suivez pas la tendance, votre intérêt pour votre société peut s’altérer.

4. L’audace par l’Authenticité

Cette capacité à oser,  L’audace est le fait de tenter quelque chose de nouveau, proposer des idées nouvelles Pas toujours associée au monde professionnel, l’audace demande du courage, demande d’être aussi authentique et le  courage est pourtant une compétence essentielle en entreprise. Il s’agit de la capacité à exprimer ses convictions, de manière constructive, au bon moment, tel que l’on est.

Le courage permet à chacun de challenger des situations ou des décisions qui paraissent inadaptées, pour le bien collectif. C’est aussi la capacité à assumer ses succès et ses erreurs, sans les passer sous silence et de manière responsable. Prendre les devants, ne pas hésiter à proposer ses idées, même s’il y a un risque que ce soit refusé, votre proposition pourrait faire émerger de nouvelles perspectives et entraîner une réflexion sur des solutions alternatives.

5. La créativité

Source d’innovation, la créativité est la compétence-reine.  Elle permet de s’éloigner des schémas de pensée dominants, elle ouvre à de nouvelles alternatives, elle invite à disrupter les modèles… et permet même de créer des connections entre les choses, les idées, les gens. Cela permet de faire émerger des innovations. Et comme tout le monde le sait, qui n’innove pas meurt. D’où l’importance de la créativité, en start-up mais aussi dans toute entreprise qui souhaite s’assurer un avenir à moyen terme.

Oui, mais comment faire si l’on ne possède aucune de ces Soft Skills ?

Si jamais vous n’en possédez aucune, parmi celles citées plus haut, pas d’inquiétude, vous en avez forcément d’autres qui sont peutêtre plus dures à déceler. N’hésitez pas à demander à votre entourage, ce qu’ils pensent de vos qualités humaines, car ce sont eux, avec qui vous vous en servez le plus souvent.

Cela peut être tout aussi intéressant de posséder des Soft Skills moins « classiques » pour créer un peu de diversité dans l’entreprise et avoir une vraie valeur ajoutée.

L’honnêteté fait partie de cette liste de Soft Skills. Il n’y a aucun mal à reconnaître son manque de compétences, dans ce cas-là il est important de rebondir sur une autre de vos qualités et la mettre en avant.

Les 10 clefs essentielles

d'un leadership humaniste

Share on facebook
Partager
Share on linkedin
Partager

Coach, formatrice et conférencière
au service des femmes d’excellence

© 2020 Chris Montel